Bienvenue

Veuillez saisir votre année de naissance

Vous devez avoir l’âge légal pour consommer de l’alcool dans votre pays de résidence pour accéder à ce site

Ne cochez pas cette case si votre ordinateur/ smartphone est accessible à une personne mineure

Les moments Cruciaux

Œnologue Liquoriste : plus qu’un métier, un art

24.04.202425 commentaires
Hélène Maître oenologue liquoriste Henri Bardouin
Hélène Maître oenologue liquoriste Henri Bardouin

Hélène, maître œnologue liquoriste et créatrice du Pastis grand cru Henri Bardouin, nous confie les clefs du métier qu’elle exerce avec passion depuis plus de 30 ans.

Quand elle s’exprime, ses yeux pétillent, ses mains se meuvent avec élégance. Chacun de ses mots nous transporte et nous n’avons d’autre choix que de boire ses paroles.

Hélène nous parle de bouquet, de notes de tête, de palette de couleurs, de persistance aromatique, d’équilibre organoleptique… C’est sans doute parce qu’il semble emprunter son vocabulaire à de nombreux métiers, que celui du maître liquoriste reste si subtil à percer. Pour le comprendre, il faut être initié. Et c’est toujours volontiers qu’Hélène en révèle les mille et un aspects, du savoir théorique à l’éducation du nez, jusqu’au moment de vérité où son palais juge enfin que la perfection est atteinte.

L’art du liquoriste, un savoir-faire ancestral

Si l’on remonte le temps, c’est au Moyen-Âge que l’on retrouve les premiers effluves de plantes qui donneront naissance aux fameux spiritueux que l’on connait aujourd’hui. Des spiritueux gorgés d’une divine spiritualité, puisque c’est au cœur des monastères que les moines confectionnaient avec sagesse ces élixirs sucrés pour guérir les plaies. Ils étaient mélangés à la mélisse, l’ortie, l’anis, le fenouil, la girofle… autant d’herbes reconnues pour leur vertus médicinales.

Au XIXe siècle, botanistes, médecins et pharmaciens développent ce savoir-faire ancestral pour créer de précieux remèdes dont ils gardent jalousement la recette (pour faire fortune).

Aujourd’hui encore, on accorde aux liqueurs des bienfaits sur la digestion. Mais plus qu’un remède pour le corps, ce sont de véritables explosions de saveurs pour les papilles que l’on consomme, avec modération et pour le plaisir, en apéritif ou digestif. Et c’est toujours dans le plus grand secret que les maîtres liquoristes composent leurs assemblages subtils. 

Comment devient-on œnologue liquoriste aujourd’hui ?

L’expérience s’acquiert avec la transmission des secrets et des modes de fabrication. Chaque entreprise forme son propre personnel. Et c’est donc bien souvent par des études d’œnologie que l’on accède, comme Hélène, au métier passionnant de maître liquoriste.  

Quelles subtilités existe-t-il entre les métiers d’œnologue et liquoriste ?

Là où la vigne n’a plus aucun secret pour les œnologues, les liquoristes poussent la subtilité pour élargir leur palette sensorielle. Leur vigne à eux s’agrémente à la fois d’épices, de plantes, de fleurs. Avec le Pastis, Hélène s’exprime de manière beaucoup plus personnelle qu’avec le vin qui ne donne pas la possibilité de faire autant d’assemblages et de créations.

La recette pour devenir œnologue liquoriste

Avant d’être liquoriste, pour être en mesure de créer ses propres recettes, il faut de la bouteille :

  • maîtriser les techniques d’assemblage, les infusions, les distillats,
  • éduquer et affiner son nez et son palais,
  • comprendre les subtilités des matières premières,
  • développer sa bibliothèque aromatique, sa culture du goût,
  • nourrir son imaginaire.

L’art de jouer avec les notes premières et celles qui apporteront la longueur en bouche, celles qui restent en mémoire, est un travail de longue haleine. Un équilibre entre science et art.

Si vous demandez à Hélène dans quelle branche elle travaille, elle vous dira que c’est en Recherche et Développement. Parce que la base de toute recette, c’est la recherche.

2 ans de recherche pour élaborer la célèbre recette du Pastis grand cru Henri Bardouin

Quand Hélène respire, on retiendrait presque notre souffle. Elle nous délivre les ingrédients essentiels à la création d’un Pastis qui a marqué l’Histoire de sa région.

Forcalquier, un laboratoire à ciel ouvert dans les Alpes de Haute-Provence

Lorsque l’on ouvre les yeux sur les terres de Forcalquier, c’est une évidence. La nature est dense, l’odeur des herbes sauvages aiguise l’odorat, les tuiles de terre cuite des toits attisent le regard.

Chacun des sens est immédiatement sollicité par ce paysage merveilleux. Le nez, la couleur et la saveur, 3 éléments essentiels pour Hélène, qui ont la plus grande importance dans l’élaboration de ses recettes.

L’équilibre : entre tradition provençale et modernité

Entre la bonne cave de son grand-père, la cuisine savoureuse de sa mère et la richesse du terroir provençal où elle a grandi, Hélène a très vite pris goût aux bonnes choses. Pour composer la recette parfaite, il faut aller plus loin. Explorer de nouvelles saveurs. Rechercher l’équilibre entre les notes épicées, florales, fleuries, mentholées etc… Oser ajouter sa patte. Chez Distilleries et Domaines de Provence, Hélène exprime son art avec talent pour ravir les palais les plus raffinés.

C’est de cette liberté qu’est née la richesse aromatique unique du Pastis Henri Bardouin : aux plantes anisées et à la réglisse qui constituent la base traditionnelle du Pastis, la liquoriste a su associer les notes exotiques d’un mélange d’épices dont la cardomome qui invite les sens au voyage. Parce qu’avec de la créativité et du savoir-faire, même la tradition peut devenir surprenante.

Découvrez l’interview savoureuse de notre maître œnologue liquoriste

Partager l'article

25 commentaires

PELLÉ Christian
10.06.2023 à 10:52
J'ai découvert le pastis Bardouin lors d'un séjour dans le sud chez des amis, depuis je suis un inconditionnel de ce superbe produit. Merci à vous pou votre travail.
Henri BARDOUIN
12.06.2023 à 10:33
Ah le Sud ! 💛 Un grand merci pour ce témoignage et votre fidélité à mon Pastis 💛
Dutto
11.06.2023 à 02:54
Des voisins nous ont fait découvrir cet apéritif et nous avons apprécié.il y a toujours une bouteille que nous faisons découvrir aux amis.
Henri BARDOUIN
12.06.2023 à 10:30
Un grand merci pour ce partage ! Je vous souhaite de joyeuses dégustations
Christian chargeboeufj
14.06.2023 à 19:53
Jb ai découvert ce produit a forcalquier en 1980
Henri BARDOUIN
14.06.2023 à 22:49
Je vous remercie pour ce témoignage "historique" et pour votre fidélité. En 1980, c'est le Pastis Diamant élaboré par notre distillerie de Forcalquier depuis 1942 que vous avez dû déguster... et qui cèdera sa place au Pastis Henri Bardouin en 1990.
Le Marchand
17.06.2023 à 13:01
On ne peut qu apprécier en ces temps de canicule !
Jean Laurent Puillandre
21.06.2023 à 18:50
J'ai découvert ce pastis auprès d'un vieil il y a presque 20ans et j'en ai presque toujours dans ma cave
Henri BARDOUIN
21.06.2023 à 19:06
Bonjour Jean-Laurent ! Un grand merci pour ce témoignage et votre fidélité 💛
johan Ressen
21.06.2023 à 20:39
Je suis lhomme le plus heurreux au monde, je viens de retrouver la derniere bouteille de ce nectar dans ma cave, un achat grouppé de 4 excemplaires dont la dernierre je la garde pour un bbc en fin d'été
Henri BARDOUIN
21.06.2023 à 21:42
Merci Johan... Comme quoi les caves recèlent souvent bien des trésors 😉
Très bel été !

Henri
Naitsirhc Reingallo
16.07.2023 à 02:36
Attention ⚠️, "boire les paroles" d'une Liqueuriste peu saouler. MDR
Pour moi j'en ai l'eau à la bouche et meurt d'envie voir de soif à votre délicieuse lecture.
Henri BARDOUIN
16.07.2023 à 09:14
Merci beaucoup ! C'est comme qui dirait "open bar" pour la lecture...
Pour les dégustations, n'oubliez pas d'inviter "Mlle Modération", une compagnie, certes encombrante parfois, mais qui nous veut du bien !
Gentil
8.08.2023 à 20:44
Depuis que j'ai goûté ce pastis je ne prends que celui la. Il est parfait.
Henri BARDOUIN
8.08.2023 à 21:44
Un grand merci Marcel pour votre fidélité et pour cet avis qui me réjouit !
Lepoultier
19.08.2023 à 10:16
Serait-il possible d'avoir le prix de ce pastis je vous en remercie d'avance
Henri BARDOUIN
19.08.2023 à 10:24
C'est moi qui vous remercie pour votre question ! Je vous réponds avec plaisir. Le prix conseillé pour mon Pastis est de 24,80 euros (70 cl). Après, les prix étant libres en France, vous pourrez, selon les points de vente, le trouver à un coût inférieur ou supérieur.
Joyeuses dégustations !

Henri
daniel
6.09.2023 à 12:00
Bonjour, reçu en cadeau une de vos jolies bouteilles de Pastis.....La découverte de son contenu m'a redonné le véritable "sens" du gout que je me suis toujours imaginé .On ne boit pas votre anis ...on le déguste .
Henri BARDOUIN
6.09.2023 à 17:16
Bonjour Daniel et merci beaucoup pour votre message qui me réjouit. Effectivement, c'est toute l'ambition de mon Pastis : redonner aux amateurs le plaisir de la dégustation et du moment privilégié qui va avec.
Joyeuses dégustations !
Majolet Jean luc
9.09.2023 à 14:25
Bonjour, né à Manosque, je connais très bien les produits de la distillerie, et en particulier le pastis Bardouin. Un des très rares pastis artisanaux qui mérite l appellation. On comprends bien le parcours d une longue recherche et un assemblage méticuleux à la fabrication ! Personnellement convaincu je l ai même utilisé pour le flambage des crustacés et des poissons, et également dans la soupe de poisson de roche. La Haute Provence ne manque pas de talent ! Produit à recommander ainsi que le rinquinquin et toutes les liqueurs de la distillerie !
Henri BARDOUIN
9.09.2023 à 14:43
Bonjour Jean-Luc,
Un très grand merci pour votre avis et ces recommandations qui me réjouissent ! Je suis heureux que vous appréciiez toute la passion mise dans l'élaboration de mon Pastis. Merci aussi pour vos témoignages culinaires ! Et d'ailleurs, si vous cherchez d'autres idées d'association de mon Pastis en cuisine, j'ai des dizaines de recettes à vous proposer ici : https://www.distilleries-provence.com/fr/blog/recettes-c2?product=124
Merci encore
Antonio
12.09.2023 à 22:22
J’ai découvert ce pastis il y a quelques années, goûté et approuvé. C’est avec étonnement, que je l’ai re-découvert cette année en Espagne. Certains ont souhaité faire des provisions. Je le recommande pour sa subtilité.
Henri BARDOUIN
12.09.2023 à 23:20
Un très grand merci Antonio pour cet avis et votre recommandation. Effectivement mon Pastis est proposé en Espagne mais aussi dans plus de 80 pays à travers le monde. Une manière pour lui, d'une certaine façon, de rendre hommage aux plus de 65 plantes et épices qui le composent et viennent des "4 coins" du monde.
Merci encore
Guignabel
30.11.2023 à 18:49
Visiblement Hélène est plus qu'une œnologue liquoriste, je la soupçonne d'être un peu magicienne aussi. En tous cas, elle a su apporter un supplément d'âme à ce Pastis qui éclipse les autres boissons anisees.
Henri BARDOUIN
30.11.2023 à 18:55
Un grand merci Joël ! Je confirme, Hélène est "magique" ! :-)

Laisser un commentaire